Message de Pierre Gourlain

Publié le par prevert-saint-exupery

Salut Alain,

Je reçois pas mal de mails de ta part en ce moment à propos des fermetures de classe. Je me tiens au courant localement. Je ne réponds pas forcément à tous mais j’apprécie ton engagement et celui des parents d’élèves.

Tu dois savoir que je suis prof en lycée et que ce que tu vis en ce moment dans le primaire, je l’ai vécu et je le vis encore. Tu as sans doute entendu parler des différents mouvements en lycée. Il y a 3 ans, fermeture de la section BTS Gestion de Production dans laquelle j’enseignais depuis 30 ans. Actuellement, ce sont des classes de terminale option Productique qui foutent le camp. Tout un pan de la formation initiale scientifique et technique. A part çà, on nous rebat les oreilles avec la relance de l’industrie française. Quelle hypocrisie et quelle inconscience…. Pourquoi ne pas dépenser toute cette énergie et ces moyens que mettent nos politiques à casser l’éducation pour actualiser et relancer les sections industrielles que nos voisins européens, eux n’ont jamais abandonné. Ces sections ferment partout les unes après les autres (trop coûteuses, semble-t-il). Mes jeunes collègues qui étaient encore au lycée il y a 5 ou 6 ans sont maintenant éparpillés dans la nature et les collèges environnants (il y a même des agrégés qui, en un temps, enseignaient en fac et qui se retrouvent en techno en 6ème, quel gâchis !). Comment relancer l’intérêt pour le métier avec cette politique. Et que dire de tous ces jeunes, pour lesquels l’enseignement technique pratique avait un certain intérêt et ouvrait des perspectives à cours terme !...

Bon courage en espérant (j’y suis passé) que les doléances faites au rectorat et au ministère, avec l’appui des politiques (indispensable mais hélas plus suffisant) aboutiront.

A+

Pierre

Commenter cet article